Le blog

5
déc
2011
THUMB_biennale-de-lyon-2-2011

Une Biennale Lyonnaise terriblement belle. Part II

Par Annelaure

Suite et fin de notre petite visite guidée de la Biennale de Lyon 2011, du MAC à l’Usine T.A.S.E. L’apogée de cette expérience !

Je vous invite aujourd’hui à découvrir la suite et fin de la 11ème édition de la biennale de Lyon (1ère partie ici). Un parcours somme toute assez « différent » pour la partie Musée d’art contemporain et l’Usine T.A.S.E. : un doux mélange artistique et « métaphysique » dans lequel le spectateur est invité à s’immerger totalement !

Mise en scéne dans le MAC de Lyon

Le Musée d’Art Contemporain (le MAC) présente un parcours tout autre où les œuvres investissent complètement l’espace, un espace ouvert à l’exploration et à « l’intrusion » des visiteurs. Toujours en réponse à la thématique de cette biennale : « Une terrible beauté est née » , le MAC s’oriente néanmoins vers des réalisations plus minimalistes et conceptuelles. Il nous propose ainsi de découvrir :

Diego Bianchi instalation

Comment les artistes d’aujourd’hui explorent les éléments fondamentaux des arts visuels.

Ce qui est donné à voir, l’espace, le temps et les frontières sont remis en question. Nous sommes ici au point de rencontre entre les différentes formes d’expression artistiques : théâtre, littérature, musique et arts plastiques se mêlent intimement et dépassent totalement leurs carcans. Rationnel et irrationnel co-existent et se complètent de façon agréable.

Escalade au MAC de Lyon

Le musée ouvre ces portes sur une œuvre monumentale de Gabriel Sierra “Sin titulo (El dìa como un hueco en la mitad de la noche)” 2011 (création biennale) ; mur et plancher sont investis ! En la contournant, on sera accueilli par l’univers d’Eva Kotàtkova, une installation sur l’éducation et l’autorité, d’une plasticité étonnante mélangeant tous types de matériaux (qui m’ont fait penser à la vidéo de Pink Floyd :  “the Wall” ). Plus on avancera dans le musée plus les œuvres viendront prendre de la place. Le visiteur doit se faufiler, éviter, enjamber, ou même glisser pour admirer le travail de Jessica Jackson Hutchins encerclé par les kilomètres de fil de Cildo Meireles !

Les œuvres communiquent entre elles de manière étrange et déroutante : une scénographie globale qui ne peut laisser indifférent… On en ressort abasourdi !

Nous avons aimé:

  • Fernando Bryce “l’Humanité” ,  2010 pour sa mise en avant du message et du dessin
  • Katinka Bock “Haltung” , 2010 pour sa prouesse de la simplicité.
  • Virginia Chihota “Fruit of the Dark Womb”, 2011 (création biennale) ses dessins sont émouvants et effrayants à la fois.
  • Diego Bianchi “ The Ultime Realities” ,  2011 (création Biennale), installation à base d’objets divers entre cauchemar et rêve, ombre et lumière, un humour noir sur notre société. Une expérience sans pareil sur l’ironie de notre auto-destruction.
  • Cildo Meireles “La Bruja” installation envahissant tout le 3eme étage, un balai provoque un désordre chaotique se mêlant insidieusement avec le reste des œuvres présentées.
  • Yen-Fei Ji “Série de dessins” , 2009-2011 (création biennale) ; où l’art de la calligraphie et des paysages chinois s’opposent à l’autorité, d’une très grande beauté et une exceptionnelle technicité dans l’usage de la plume.
  • Laurent Montaron “Story Study on the Nature of Things” , 2011 (création biennale), est une vidéo de très grande qualité graphique, dans laquelle le narrateur expose ses souvenirs d’enfance : très beau lien entre la durée et et la lumière.

visuel de la biennale de Lyon au MAC

Invitation au voyage de l’Usine de T.A.S.E

Pour finir en beauté cette biennale, nous vous invitons à visiter l’Usine T.A.S.E en bordure de Lyon, où la mise en scène de la biennale atteint son apogée. Les artistes se sont livrés à une impressionnante construction artificielle. Pour que l’art existe en tant que tel en s’éloignant du réel. Nous redécouvrant l’essence même de l’art, de l’espace et de la nature humaine.

Pour rappel : la Biennale de Lyon est ouverte jusqu’au 31 décembre !

Articles liés

Vos Commentaires (3) :

  1. Ping : Une Biennale Lyonnaise terriblement belle... | Le Mac LYON dans la presse | Scoop.it

  2. Ping : Une Biennale Lyonnaise terriblement belle. Part I | Art'ilt

  3. Caveyrac 27 janvier 2015 à 18h48
    “ 

    Je viens de mettre en ligne deux répertoires gratuits dont le guide 2015 des 400 sites de salons, biennales, foires, festivals, symposium, marchés, ateliers portes ouvertes. Ils sont disponibles en libre téléchargement sur le site : http://www.active-art.net. Je vous remercie de partager et diffuser largement cette information.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>